Chloé Briot, voix haute et verbe cru

Elle a un tatouage de fleurs mélancoliques au poignet droit – « des soucis » – et un vol discret d’hirondelles joyeuses au poignet gauche. A la place de l’alliance, qu’elle vient de rendre, elle a un lion dessiné à même le doigt. A la cheville et au bas des reins,lunettes solaires guess, des notes de musique… Chloé Briot tranche avec l’image que l’on se fait d’une chanteuse lyrique qui enchaîne les festivals, dont le carnet de bal est plein jusqu’en 2018.

Cette année,lunettes vue tom ford, elle est Yniold dans Pelléas et Mélisande, dirigé par Esa-Pekka Salonen. Le premier,lunette persol pas cher, il l’avait remarquée en 2012 dans L’Enfant et les sortilèges. A Aix déjà. A 28 ans, entière et spontanée, rose et décidée, avec sa tessiture entre soprano et mezzo-soprano, Chloé Briot est une habituée de ces rôles ­d’enfant, mais ce qu’en a fait ici la metteuse en scène Katie ­Mitchell l’impressionne.

« Ça ne s’est pas passé très bien entre nous au ­début. Elle m’a oubliée pendant deux semaines. Puis un jour elle m’a demandé comment je me sentais. J’ai dit : “Vide.” Elle a dit à son assistant : “Peux-tu noter qu’un de mes chanteurs se sent vide.” Dès le lendemain, elle avait plein d’idées et,marc jacob lunette, franchement, le résultat, c’est quelque chose ! »

« Trouver sa place » : la formule revient toujours, comme une ­angoisse, quand on lui demande ce qui est le plus compliqué pour une jeune chanteuse comme elle. Elle raconte sans détour les questions de pouvoir qui traversent un plateau, entre le chef d’orchestre,lunette tom ford femme prix, le régisseur,lunette de soleil femme guess, le metteur en scène.

« Jamais de regrets »

Elle a le verbe cru (« Petite, chez mes grands-parents,adidas yeezy boost 350 v2 beluga, je m’enfermais dans les toilettes pour crier des gros mots »), sait quand elle « chante comme un cul », cultive un côté faussement misanthrope et affirme n’avoir ­« jamais de ­regrets ». Elle s’est construit une carapace joyeuse pour résister dans ce monde dur et attachant. « Quand un metteur en scène dit de…